Prix Lycéen de la BD de Colomiers 2016 : Bienvenue

  

 

 

 

        Cette année encore, notre Lycée participe au Prix Lycéen du Festival de la BD de Colomiers.

 

Le site interactif du Prix :

angelolorusso31.wixsite.com/plbd2017

 

 

Voici la sélection 2016 :

-Apache

Paris, début des années 20. Un vieux bouclard du quartier de la Bastille. Un serveur derrière le comptoir nettoie ses verres en rêvant, manches relevées, tatouages apparents sur des bras musclés et blancs. La nuit est tombée, la porte s'ouvre. Entre une très jeune et très jolie métisse, cheveux courts, garçonne, la silhouette fine. La femme est accompagnée d'un homme d'un certain âge, gros, riche, transpirant et essoufflé. Son micheton sans doute. Bientôt viendra les rejoindre le chauffeur de l'homme riche, aussi louche que patibulaire... Dans un huis clos étouffant leurs histoires vont se mêler, histoires de tranchées, de vols, de courses, de frangins, d'amour et de trahison. Au bout, il y aura la mort pour deux des quatre protagonistes. Oui, mais pour qui la faucheuse ?

 

 

 

-Azolla

L'histoire sans parole d'une femme qui attend son homme disparu. Que peut-elle faire quand l'espoir s'amenuise et que des rêves bien sinistres envahissent ses nuits ? Se diviser, se multiplier, ou, comme une irrépressible faim devenue femme, se transformer en mangeuse d'hommes ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-Chantier interdit au public

 

Que se passe-t-il derrière les palissades d'un chantier de construction ? Avec Hassane, ferrailleur novice et maladroit, et Soleymane, coffreur expérimenté sans papiers, découvrez les coulisses du bâtiment. Ou comment faire son trou dans l'intérim et la sous-traitance quand on est sans papiers, encaisser les plaisanteries racistes, tenir les cadences tout en faisant semblant de respecter la sécurité...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-Churubusco

An 1847. Résolus a s'emparer de la Californie, les Etats-Unis déclarent la guerre au Mexique et en envahissent le territoire. Dans les rangs de l'armée occupante, un bataillon entier - le Saint-Patrick - prend la décision de déserter. Ses hommes - tous des immigrés irlandais, espagnols et polonais - ne supportent plus les discriminations, les violences et les exactions de leurs officiers yankees

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-Cruelle

Florence Dupré Latour raconte comment, de son enfance jusqu'à la fin de son adolescence, elle a torturé, mutilé, tué les petits animaux de compagnie qui lui passaient entre les mains. Version trash des Malheurs de Sophie, ce récit est stupéfiant, singulier et plein d'humour. L'auteure est cruelle mais nous renvoie à une vérité universelle : un bambin qui joue, c'est aussi un redoutable prédateur, un Attila ivre de conquêtes et de pouvoir, un savant fou prêt à toutes les expériences...

 

 

 

 

 

 

 

 

-Cumbe

A travers quatre nouvelles, en parties inspirées d'événements historiques, le dessinateur brésilien Marcelo d'Salete raconte des histoires d'esclaves marrons au 17e siècle, des hommes, femmes et enfants confrontés à leurs tortionnaires et décidés à se libérer du joug de l'esclavage à tout prix.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-L'anniversaire de Kim Jong-Il

Jun Sang, né un 16 février tout comme son cher dirigeant Kim Jong-il, est un petit garçon de Corée du Nord comme tant dautres. Très fier de son anniversaire, il vit comme on lui apprend à l'école : le grand leader veille sur lui, lui désigne ce quil doit faire et ceux quil doit haïr de toutes ses forces. Mais ce paradis et la foi indéfectible de Jun Sang en Kim Jong-il va être de courte durée...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-Etenesh

Etenesh débarque sur les côtes de Lampedusa en Italie, presque deux ans après être partie d'Addis Abeba, Éthiopie. Elle a traversé le Soudan, le désert du Sahara, pour finir dans les mains de trafiquants d'êtres humains, et dans une prison en Libye. Elle a traversé la mer Méditerranée dans un bateau gonflable en pensant à chaque mètre, que tout serait en vain. Elle a même voulu mourir pour que tout s'arrête...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-Etunwan : celui qui regarde

1867. Pittsburgh, États-Unis d’Amérique. Dans la ville industrielle grouillante et riche, Joseph Wallace, 33 ans, est photographe et tire le portrait des nombreux notables, ce qui lui assure une vie confortable mais sans possible fantaisie artistique. Il s’engage à suivre l’expédition dans les Montagnes Rocheuses. Mais cette aventure se révèle être un voyage intime sans retour. Suivant le dédale géographique, Wallace entame un cheminement artistique. Le tranquille époux et père de famille rencontre les Indiens Sioux Oglalas et sa vie va s’en trouver changée. Il est désormais Etunwan, Celui-qui-regarde. De retour en ville il n’aura de cesse de vouloir retourner en terres indiennes, d’autant qu’il a aimé corps et âme la femme papillon.

 

 

 

 

 

 

 

-Joker

Dans la version classique du huit américain, celui qui pose un huit peut échanger son jeu avec celui de l’un de ses adversaires. Herb, Jed et Hawk, deux frères et leur cousin,  ont ajouté un paramètre : celui qui pose un joker peut échanger son jeu et sa vie entière jusqu’au dimanche suivant. Cet échange initial en engendrera d’autres, telle une réaction en chaîne : on y verra deux soeurs s’enfuir, un oculiste inquiet, un petit garçon partir et revenir, un homme frappé par la foudre, un journal se créer et une entreprise vaciller.

 

 

 

 

 

 

 

 

-La maison de l'architecte polonais et de sa femme algérienne restée au pays

Feu Stanislas Kosinski, architecte tourné vers la modernité, pas fana du béton, prodigue en surfaces vitrées, persuadé que la lumière du jour a quelque chose à voir avec le bonheur, a conçu de quoi abriter sa femme algérienne et ses six enfants. Ces six enfants algéro-polonais qui se retrouvent seuls, dans cette maison moderne coincée au beau milieu des maisons bourgeoises d’une banlieue française et qui vont devoir apprendre à se débrouiller sans leur mère, repartie soudainement en Algérie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-Bob et Sally sont des copains

Point d'ambiguïté : il s'agit d'un couple de copains. Adam et son pote Adam au pays de l'adorable et de l'insouciance. Mais le soleil a beau sourire et faire des œillades, un malaise diffus fait doucement son nid : le quotidien pointe le bout de son nez, traînant avec lui l'angoisse du temps qui passe. Quel insoutenable sentiment de vacuité lorsque naît la conscience de l'éphémère !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-L'heure des lames

Dans le monde de l'Heure des lames, les parents ne font pas d'enfants, ce sont les enfants qui fabriquent leurs parents. Dans cet univers étonnant, il pleut des couteaux et les appareils électroménagers ont des âmes. Il n'y a pas de date d'anniversaire, mais on y connaît le jour de sa propre mort. Scarper Lee, jeune ado asocial, n'a plus que trois semaines à vivre. C'est alors que l'énigmatique Véra Pike, l'étrange nouvelle venue de l'école. arrive pour tenter de l'aider à changer son destin.

 

 

 

 

 

 

 

 

-Mauvaises filles

Jin-joo est une mauvaise fille. Elle fume, découche, nargue ses professeurs et cause du souci à ses parents. Son père, un petit patron, n'a que ses poings pour exprimer sa peur de la voir mal tourner. Alors il la passe à tabac, régulièrement. La Corée subit la crise économique de la fin des années 1990 et la violence demeure la forme la plus simple et naturelle du contact humain. Au collège, les professeurs cognent les élèves et les anciennes rossent les nouvelles. Dans l'indifférence générale, on meurt sous les coups d'un père ou d'un petit copain. L'adolescente trouve un peu de chaleur humaine auprès de Jung-ae, fille d'un petit voyou encore plus paumée qu'elle. Une fugue improvisée les mène jusqu'au quartier des bars à hôtesses. Là, tout a le goût de la liberté, de l'interdit et de la fête. Pourtant, leur destin est en train de se jouer tragiquement...

 

 

 

 

 

 

-Morgane

Privée de son destin de reine, la demi-soeur du roi Arthur devient la sulfureuse fée Morgane et se dresse contre la tyrannie de la Table ronde et les manipulations de Merlin le fou. Écoeurée par le magicien qui joue avec sa vie depuis sa plus tendre enfance, Morgane laisse libre cours à sa colère et assouvit sa soif de pouvoir envers et contre tous : son ancien maître, les hommes, leur nouveau dieu unique et l'ordre établi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-Snegurochka

 

Quand une quête d'identité se heurte à la violence aveugle de l'appareil d'Etat. URSS, 1933. Sous la férule totalitaire de Staline, le pays connaît des bouleversements brutaux. Au bord d'un lac de Carélie, Belka. une jeune tille en fauteuil roulant, et son domestique s'installent dans une datcha qui appartenait autrefois à une famille d'aristocrates. A mesure que le passé de ces deux étranges personnages se dévoile, histoire et Histoire s'entremêlent.

 

 

 

 

 

 

 

 

-Trashed

A 21 ans, J.B. se retrouve de nouveau coincé chez ses parents, dans un patelin du fin fond de l'Ohio. II vient d'arrêter la fac et doit absolument trouver un travail pour ne plus avoir sa mère sur le dos. Suite à une annonce providentielle, J.B. et un de ses amis sont engagés comme éboueurs intérimaires. Ils vont découvrir les joies du métier, se confronter aux habitants les plus dérangés de la ville, aux chiens errants et aux sacs-poubelles mal fermés... Pendant une longue année, ils devront faire leur tournée quotidienne sous la pluie, la neige ou sous un soleil de plomb, persécutés en permanence par leur chef, l'infâme Wile E.

 

 

 

 

 

 

 

 

-Un maillot pour l'Algérie

 

En 1958, à la veille de la Coupe du monde en Suède, douze footballeurs de Première Division quittent clandestinement la France et rejoignent les rangs du FLN. Nous sommes en pleine guerre d'Algérie et leur but est de créer la première équipe nationale algérienne de football et d'en faire l'ambassadrice de l'indépendance à travers le monde... Parcourant le monde souvent clandestinement, cette équipe de champions devenus des va-nu-pieds, devant parfois accomplir plusieurs milliers de kilomètres en minibus à travers le désert pour jouer un match, sans remplaçants, va accomplir exploit sur exploit au fil de plus de 80 matches. Ils s'appellent Zitouni, Arribi, Kermali, Mekhloufi... et ils sont devenus des légendes du sport. On dira de ces "fellaghas au ballon rond" qu'ils ont fait avancer la cause algérienne de dix ans et évité des dizaines de milliers de morts supplémentaires.

 

 

 

 

 

Et le Palmarès 2017 est ici

angelolorusso31.wixsite.com/plbd2017/palmares-2017

Modifier le commentaire 

par NATHALIE HOREAU le 30 mai 2017 à 16:23

haut de page